Spécialisation en Médiation Pédagogique

La loi sur la médiation civile, commerciale, sociale et familiale, adoptée le 21 février 2005, introduit une septième partie dans le code judiciaire. Selon cette législation, une décision prise par un médiateur dûment homologuée devant le tribunal vaut décision de justice.

La médiation doit donc être considérée comme un véritable moyen de résolution de conflits, parallèlement et en concertation avec un tribunal.

En effet, ce dispositif alternatif vise à trouver une solution rapide et efficace, sans pour autant passer devant un juge.

L'année de spécialisation en médiation a pour vocation de préparer des étudiants bacheliers venant de diverses filières (technique, sociale, économique, pédagogique, paramédicale, agronomique, artistique) aux métiers de la médiation.

La Commission fédérale de médiation estime d'ailleurs que, pour suivre une formation et pour devenir médiateur, le candidat doit disposer d'un titre de Bachelier, quelle qu'en soit la finalité.